samedi 14 avril 2012

Le "buzz marketing" et le "teasing" déjà à la mode en 1929 !

En 1929, le label Paramount sort dix mille exemplaires d'un 78-tours intitulé Screamin' and Hollerin' the Blues. Les chansons (dont Some Happy Day, qui deviendra un tube planétaire) sont interprétées par un guitariste-chanteur de blues, au talent éblouissant et à l'identité secrète. Sur la pochette, son visage est masqué. De lui, on sait juste qu'il vient du delta du Mississippi, qu'il se présente sous différents pseudonymes (the Masked Marvel (le prodige masqué), Mr. X, Reverend J. M. Gates) et qu'il prend, tour à tour, la voix d'un vieillard, d'une femme ou d'un enfant. Paramount crée le buzz et lance même une jolie promotion; chaque acheteur du disque qui reconnait le chanteur recevra un deuxième album Paramount. Quelques mois plus tard, Paramount présente un deuxième album de cet artiste surprenant et dévoile son nom: Charley Patton.

Une petite leçon d'histoire pour ceux qui croient que le marketing moderne n'a rien à voir avec le passé !!
La carte du concours Paramount 1929 - Musée du Blues à Clarksdale