mercredi 11 septembre 2013

Shop des stations-services – Cessons l’hypocrisie !

Le 22 septembre, nous sommes appelés à aller voter sur l’ouverture des shops 24h/24. Plus précisément sur la suppression de l’interdiction de vente de marchandises entre 1h et 5h le matin… Mais là n’est pas la question….

Toute la campagne tourne autour d’une même simplification; shop ouvert la nuit ou non ?!? Et c’est là que prend place mon cri du cœur « Cessons l’hypocrisie ! »

A l’occasion de cette votation, nous parlons bien des stations-services que nous voyons fleurir depuis quelques années, à ne plus savoir où aller faire le plein… Il y a quelques années, l’ouverture d’une station-service s’appuyait sur une étude du potentiel, sur la présence ou non de concurrent dans le secteur, en résumé sur une analyse de la rentabilité… aujourd’hui, les grands groupes pétroliers (« shoppistes » devrons-nous bientôt les appeler ?) cherchent par tous les moyens possibles des emplacements pour créer, non plus une station-service mais un shop avec vente d’essence...

« Cessons l’hypocrisie ! » car, que ce référendum soit accepté ou refusé, le nombre de shop va continuer à exploser comme c’est le cas depuis bientôt 10 ans. Le potentiel est tellement grisant que nous aurons bientôt plus de station d’essence que d’arrêt de bus !

« Cessons l’hypocrisie ! » car que dans les gares également, c'est commerce à tout va. Bientôt même la gare la plus retirée du canton aura son rôle touristique capital et son shop 24h/24. Pratique, autorisé, rentable... dans le fond, pourquoi les CFF se priveraient de cette manne ?

« Cessons l’hypocrisie ! » car les « zones touristiques » ne cessent de s’étendre et de permettre l’ouverture de shop à (très…) grandes amplitude d’horaires…

« Cessons l’hypocrisie ! » car l’exploitation « familiale » autorise d’exploiter un shop en dehors des horaires usuels…

« Cessons l’hypocrisie ! » et observons ces Coop, Pronto, Migrolino, Valora, Naville, Aperto, etc. qui se battent pour de telles opportunités, voir pour certains qui rédigent des annonces indiquant «Nous cherchons un gérant de magasins avec une grande famille»!

« Cessons l’hypocrisie ! »
  • Libéralisons totalement l’ouverture des magasins ! 
  • En échange mettons en place des conditions cadre sévères. Un cadre qui limite non pas les possibilités mais le gain potentiel d’une ouverture nocturne.
  • Par exemple, en obligeant 50% de congé supplémentaire pour les horaires élargis et même 100% de congé supplémentaire pour les horaires de nuit et du dimanche
« Cessons l’hypocrisie ! »
  • Car se battre contre des horaires étendus est une bataille perdue d’avance…
  • Car focaliser sur les horaires ne crée pas les règles d’exploitation…
  • Car ne pas y penser aujourd'hui les rendra difficile à mettre en place demain...