dimanche 6 juillet 2014

Unia condamné pour licenciement abusif

Une entreprise condamnée pour licenciement abusif, cela arrive presque tous les jours et généralement pointé du doigt. Mais quand l'entreprise en question est un syndicat, la condamnation prend toute sa saveur...

Le collaborateur avait été congédié en 2011. Le Tribunal des prud'hommes de Genève estime que l’organisation de défense des travailleurs a « fait preuve de mauvaise foi en faisant passer son employé pour une personne malhonnête » et « a gravement violé les droits de la personnalité ». Le syndicat Unia a été condamné à verser 15'600 francs à ce collaborateur accusé sans fondement d'avoir critiqué son chef et de harceler certains de ses collègues. On est cependant loin des 200’000 francs que demandait le plaignant.