samedi 29 novembre 2014

Kultur Pub

Un excellent commentaire de Claude Ansermoz paru dans le 24 Heures.

Que dire, lorsque la Suisse alémanique considère le marché romand comme quantité négligeable en nous affligeant leurs publicités en allemand ou pire, des publicités doublées en français mais par des voix suisse allemande qui tranche le français...

Obsession de la simplicité... Economie d’échelle... Alors vive l'allemand chez les Welches et vive l'anglais comme langue passe-partout.

Pour la première fois en novembre, une série de spot TV en Romandie a même proposé plus de spots en allemand/anglais qu'en français ! Francophone unissons-nous !
Billet de Claude Ansermoz dans le 24 Heures du 29.11.2014